Inde : Le voyage est aussi dans l'assiette

Aussi variée que parfumée, la gastronomie indienne offre une richesse de saveurs. A l'échelle du pays, il n'existe pas une mais des cuisines indiennes.

thaliLes épices constituent l’élément de base de la cuisine indienne. Leur utilisation varie d’une région à l’autre. Que l’on soit ou non végétarien, tous les plats sont accompagnés d’épices. Les plats sont plus ou moins «spicy» selon la région du pays. Les épices sont utilisées sous forme de «masala» un mélange de nombreuses épices (Curcuma, safran, cardamome, gingembre, coriandre etc…).
Les plats obtenus en utilisant ce mélange d'épices portent également le nom de curry. Il n'existe donc pas un seul curry mais des «curries» aux saveurs très variées et adaptables aux papilles occidentales.
Au nord la cuisine est d’influence Moghole. Le tandoori est typique du Penjab, c’est une façon de cuire poulet, mouton ou crevettes dans un four en terre. Les kebabs sont également originaires du Penjab. On y consomme aussi du dal (des lentilles cuisinées de différentes façons).
photo28Au sud la cuisine est d’influence Tamoule. Elle est souvent très épicée et adoucie par du yaourt ou du lait de coco. Le riz et les légumes forment la base de la cuisine tamoule. Traditionnellement les plats tamouls sont servis sur des feuilles de bananier.
Un repas indien peut s'appeler un "thali", ce qui veut dire un plat en hindi. Il s'agit d'un assortiment de mets servis dans de petits récipients en métal disposés sur un plateau rond en acier. Le prix en est généralement modeste et les plats nourrissants.
On ne sert généralement pas d’entrée mais les samousas, pakoras ou raïta peuvent êtres servis avant le plat principal ou en snacks pour accompagner le thé.


Les indiens sont très friands de pickles, ce sont des condiments marinés. Une grande variété de fruits et légumes peuvent être ainsi conservés.
En Inde, les desserts s'apparentent plus à des sucreries associées aux moments importants de la vie. Par exemple, lors des mariages, la coutume veut que l'on offre des gâteaux aux invités avec l'invitation.
malai malpuaQuant aux boissons, on boit généralement du chaï tout au long de la journée, un thé au lait sucré agrémenté de cardamome, de cannelle et même de gingembre. Le lassi est une boisson à base de yaourt nature, sucré ou salé parfumé à la rose ou à la mangue selon la saison.


Il existe plusieurs sortes de pains  ou "roti" :
Le chapati à base de farine est cuit à même la tôle en fonte. Le naan, pain typique du Penjab, est cuit dans le tandoor et peut être farci (légumes, ail). Le poori, lui, est frit et peut être farci de pommes de terre.

L'idli qui est un accompagnement, ressemble à une galette blanche. Le dosa, une crêpe très fine que l’on mange nature ou farci. Enfin le pappad à base de farine de légumineuse et de farine de riz, est souvent agrémenté de grains de poivre noir, de piments ou d’épices.


La cuisine indienne est appréciée pour la subtilité de ses mélanges, elle est colorée et riche en saveurs. Chaque région à sa propre technique de cuisson et ses assaisonnements en épices. Elle est saine, variée et parfumée, un voyage plein de saveurs pour les papilles !